Environnement

Comment devenir un bon pilote de course automobile ?

Le pilote de course automobile doit être dépositaire de certaines qualités spécifiques. Cela s’explique par le sérieux de son métier et la rigueur qu’il exige. À tout point de vue, le bon sportif dans ce domaine doit faire preuve d’une discipline irréprochable et d’une organisation quasi rationnelle. Faisons un tour d’horizon sur les astuces pour devenir un bon pilote de course automobile.

Entretenir sa condition physique

Le bon pilote de course de voiture doit avoir un corps sain et un esprit vif. Il doit dans une large mesure adopter un style de vie de champion. Cela signifie qu’il doit s’imposer certaines restrictions et prendre du temps pour l’entretien de sa condition physique. Dans cette dynamique, le recours aux services d’un coach sportif peut s’avérer très utile.

L’assistance de ce dernier lui permettra de bénéficier des exercices variés et d’un programme d’entrainement complet. Il pourra ainsi travailler toutes les parties de son corps et affronter plus sereinement ses confrontations sportives. Pour Jonathan Sicart, grand champion d’Europe dans le domaine, il faut également demander les services d’un préparateur mental pour plus d’efficacité lors des épreuves.

Faire la conduite sur circuit

Pour les amateurs, l’aventure pour devenir un bon pilote de voiture de course prend généralement corps avec les simulateurs. Ils permettent de vivre l’expérience de conduite, mais pas dans tous les angles. Pour cette raison, il faut à un moment donné décider de conduire sur circuit au volant d’une vraie voiture de course.

De préférence, il faut se tourner dans ce cas vers les voitures qui permettent de procéder à au moins 5 tours de pistes. Ensuite, si la maitrise est au rendez-vous il est possible de chercher les stages de perfectionnement dans les centres dédiés à cette discipline.

Faire partie des journées Trackdays de sa région

Qui dit Trackdays, dit roulage open. Il s’agit en effet des sessions de pilotage organisées à l’endroit des passionnées de la course automobile. Dans un pays comme la France, elles ont lieu sur de nombreux circuits. Pour des professionnels comme Jonathan Sicart les Trackdays sont de meilleures alternatives pour ceux qui envisagent la conduite comme carrière.

Dans le principe, seules les écoles qui forment au pilotage sont habilitées à organiser de telles rencontres. Bien évidemment, elles ne sont pas ouvertes à tout le monde. Des conditions spécifiques sont à remplir avant d’y avoir accès. Elles sont à vérifier auprès des institutions de formation organisatrices.

Faire une école spécialisée

Devenir un bon pilote de course automobile, c’est avoir des compétences avérées et une formation qualifiante. À tout point de vue, ces conditions ne sont remplies qu’avec le concours d’une école spécialisée dans le domaine. Dans une large mesure, elle est aguerrie pour préparer les apprenants aux compétitions internationales dans le domaine.

Dans les faits, les enseignants qui interviennent dans les écoles sont des professionnels avec de longues années d’expérience. Au passage, faire une école spécialisée en conduite peut demander un investissement conséquent. Toutefois, elle reste à bien des égards l’option de choix.

Montre plus

Simon

Écologiste, j'ai décidé de lancer ce blog afin de tenir informé la population sur les dangers que court notre planète !

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close