Energie

Economie d’énergie: Ides de travaux énergétiques à réaliser chez soi !

Dans les foyers, les dépenses énergétiques représentent toujours des charges très lourdes. À la fin de chaque mois ou au moment de payer les factures d’électricité et de gaz, les chiffres ne manquent pas d’attirer l’attention. Si vous vous retrouvez dans la situation, vous devez penser dès maintenant à économiser de l’énergie. Outre les nouvelles habitudes et les bons gestes au quotidien, vous devrez aussi entreprendre certains travaux de rénovation énergétique : isolation de la maison, remplacement du chauffage efficace et autres. Dans cet article, nous vous proposons quelques idées qui vous permettront de réduire vos dépenses énergétiques.

L’isolation du toit de la maison

Selon les statistiques, la plus grosse dépense énergétique d’un foyer passe par la climatisation et le chauffage. Dans une maison non isolée par exemple, l’air extérieur représente l’élément majeur qui influence la température et entraine notamment les pertes de chaleur. Pour résoudre ce problème, le premier travail à entreprendre demeure l’isolation de votre toit, un important canal d’entrée et de sortie de l’air. À cet effet, vous devrez isoler les combles afin d’optimiser votre climatisation et votre chauffage. Pour en savoir davantage, vous trouverez toutes les infos sur le site Hellio. Comme première idée, vous pouvez vous occuper des combles perdus : disposez directement l’isolant sur le plancher pour refermer les espaces inoccupés. Mais si vous possédez des combles aménagés, voici deux solutions à privilégier :

  • Isolez les murs en pente (les rampants) par l’intérieur : cassez d’abord le parement puis disposez l’isolant derrière ;
  • Isolez la toiture par l’extérieur : enlevez le revêtement de la toiture et vous pourrez ensuite placer l’isolant.

Pour l’ensemble de ces travaux, vous pouvez prévoir entre 18 € et 53 € par mètre carré (isolation de combles perdus) et entre 35 € et 267 € par mètre carré (isolation des combles aménagés).

Une bonne isolation du toit vous permettra de mieux penser aux autres travaux énergétiques

L’isolation des murs par l’intérieur et l’extérieur

Les murs non isolés d’une maison contribuent également à la perte de la chaleur, ce qui finit par se ressentir sur les factures. Pour y remédier, nous vous recommandons de procéder à une isolation de ces murs. Ici, vous disposez de deux options aussi efficaces l’une que l’autre.

Dans un premier temps, vous pouvez choisir d’isoler vos murs par l’intérieur. Comme premier avantage, cette solution vous permet de préserver l’aspect de la façade de votre maison. Par contre, vous perdrez un peu de surface habitable et il restera aussi des ponts thermiques (des ruptures d’isolant au niveau du sol et du plafond). Dans un second temps, vous pouvez privilégier l’isolation par l’extérieure. Ici, vous bénéficierez d’une meilleure performance énergétique, car la maison se retrouvera entièrement enveloppée par l’isolant.

Pour ce qui concerne le budget, vous pourrez dépenser entre 40 et 80 euros/m² pour une isolation par l’intérieur et entre 110 et 212 euros/m² par l’extérieur. Selon les avantages à en tirer et vos moyens, choisissez ce qui vous convient.

Le changement des fenêtres

En termes de dépense énergétique, les fenêtres représentent environ 10 % à 15 % des pertes de chaleur dans la maison. Il demeure donc nécessaire que vous entrepreniez des travaux pour réduire les échanges d’air entre l’intérieur et l’extérieur. Comme solution, nous vous proposons d’installer du double ou du triple vitrage au niveau de vos fenêtres. Ceci permettra non seulement d’économiser de l’énergie, mais aussi d’améliorer le confort dans votre maison. En effet, ces travaux serviront également à supprimer la sensation de paroi froide. De même, c’est l’occasion de penser à l’isolation de vos portes d’entrée en installant du double vitrage. En étanchéifiant les portes, vous gagnerez entre 10 € et 45 € par an sur vos factures d’énergie.

Pour les travaux d’isolation au niveau des fenêtres et des portes, prévoyez jusqu’à 1500 € pour la pose d’un double vitrage. Pour le triple vitrage, vous devrez ajouter 10 à 15 %.

L’isolation des planchers et quelques travaux essentiels

Dans une maison non isolée, 7 à 10 % des pertes de chaleur passent par les planchers bas. C’est donc un point que vous ne pouvez plus négliger. Nous vous recommandons d’isoler vos planchers au-dessus du vide sanitaire ou du garage. Ceci vous permettra notamment d’améliorer davantage la performance énergétique de votre logement et d’obtenir un meilleur confort. Ces travaux vous coûteront entre 30 et 110 euros le mètre carré.

Outre les différents travaux d’isolation déjà énumérés, vous disposez du choix entre d’autres solutions pour réduire vos dépenses énergétiques. Vous pourrez même réaliser certaines tâches par vous-mêmes à peu de frais. En bref, voici d’autres options qui s’offrent à vous :

  • L’isolation du plancher du grenier (il vous permettra de gagner près de 10 €/m²/an) ;
  • L’isolation du plafond de la cave (un gain de 5 €/m²/an) ;
  • L’isolation des conduites d’eau chaude dans les pièces non chauffées (un gain de 8 €/m/an).

Revoir la ventilation de la maison

Énergie Solaire, Soleil, Grange, Puissance, ÉnergieAprès l’isolation des différents points sensibles de votre logement, vous ne devez pas oublier non plus la ventilation. En effet, afin de garantir un renouvellement d’air permanent, vous devez prévoir des entrées et des sorties. Ceci a pour premier avantage l’évacuation de l’humidité et des polluants. De plus, vous pourrez économiser sur la climatisation et le chauffage en adaptant naturellement la température interne à celle externe. Et si vous avez supprimé les entrées d’air naturelles comme les conduits de cheminée, les défauts d’étanchéité et autres, vous devez prévoir des grilles d’aération dans les pièces. Dans le cas contraire, optez pour des fenêtres avec des entrées d’air sur les menuiseries. Comme alternative, vous pouvez également envisager l’installation d’une ventilation mécanique contrôlée (VMC).

Côté budget, vous dépenserez entre 1000 € et 1500 € en fonction de la solution que vous adopterez pour la ventilation de votre maison.

L’installation du système de chauffage adéquat

La plus grande partie des dépenses énergétiques d’une maison provient du chauffage. Si vous souhaitez réellement baisser vos factures, vous ne devez pas omettre de repenser au système que vous avez adopté.

Nous vous recommandons donc d’entreprendre des travaux de rénovation afin d’installer un système de chauffage plus performant et économique.

Pour bénéficier d’un chauffage efficace tout en économisant de l’énergie, vous disposez du choix entre de divers systèmes. Voici quelques options qui ne manqueront pas de vous plaire :

  • Une chaudière gaz à condensation : avec ce système, vous économiserez jusqu’à 30 % sur votre facture. C’est d’ailleurs un équipement quasi obligatoire désormais qui remplace les chaudières à basse température ;
  • Les nouvelles générations de chaudières hybrides : elles offrent à la fois les avantages d’une pompe à chaleur électrique et ceux d’une chaudière à condensation ;
  • Un radiateur électrique à inertie ou à chaleur douce : il se distingue par sa capacité à stocker la chaleur même lorsqu’il est éteint. Ceci vous permettra de profiter d’économies non négligeables.

Outre ces systèmes, vous devez aussi penser à opter pour les types de chauffage qui utilisent une énergie renouvelable. C’est le cas du chauffage à bois et du chauffage solaire (avec des panneaux photovoltaïques). Ils vous permettront non seulement d’économiser sur votre facture, mais également d’avoir de l’eau chaude sanitaire. En exemple, sachez qu’une installation de chauffe-eau solaire peut réduire jusqu’à 75 % votre facture d’eau chaude.

L’installation d’un éclairage efficace

Lampe, Lumière, Main, Idée, Lumières, TénèbresPour ce qui concerne l’éclairage de votre domicile, vous pouvez économiser en moyenne entre 50 € et 100 € par an. Mais pour cela, vous devez opter pour des lampes performantes qui consomment peu d’énergie. Pour commencer, vous devez définir votre éclairage en fonction de l’usage. Ainsi, pour le chevet de votre lit par exemple, vous ne devez pas choisir un modèle trop agressif. Par contre, pour le plafonnier de la cuisine ou de la salle à manger, vous pouvez opter pour des lampes puissantes.

Pour connaitre l’intensité diffusée par une lampe, tenez compte du « lumen » (indiqué sur les emballages) : plus le lumen est élevé, plus la puissante de la lampe est forte, et vice versa. De même, vous devez tenir compte de la consommation des lampes avant de les choisir. En exemple, pour un éclairage de 750 lumens, une ampoule à incandescence a besoin de 60 W, une ampoule économique requiert 12 W, et une ampoule LED nécessite seulement 6,5 W. Par conséquent, si vous optez pour la dernière, vous économiserez près de 10 €/an.

Pour économiser sur votre éclairage, nous vous recommandons également de profiter le plus possible de la lumière naturelle : ouvrez les rideaux des fenêtres, disposez votre mobilier de façon à ne pas entraver la diffusion de la lumière dans la pièce, etc.

Quelques astuces pratiques pour économiser d’énergie chez vous

L'Énergie, Compteur D'Énergie, Courantomètre, JaugeAvant de finir, sachez que vous pouvez aussi baisser vos factures d’électricité, de gaz et d’eau en adoptant certaines attitudes au quotidien. Voici donc quelques conseils qui vous permettront de réaliser d’énormes économies sur le court et le long terme :

  • Passez à l’électricité verte en optant désormais pour les énergies renouvelables (vous pouvez installer des panneaux photovoltaïques) ;
  • Utilisez correctement vos différents appareils électroniques afin de ne pas gaspiller de l’énergie (prenez le temps de bien lire les modes d’emploi) ;
  • Traquez chez vous les consommations cachées en évitant de mettre vos appareils en veille (ne laissez pas non plus les chargeurs branchés, et les appareils allumés) ;
  • Choisissez des électroménagers économes pour réduire vos dépenses énergétiques (privilégiez les modèles les plus adaptés à vos besoins) ;
  • Cuisinez avec moins d’énergie en tenant simplement compte de vos besoins (inutile de vous servir d’une grande cuisinière pour un repas d’une personne).
Montre plus

Simon

Écologiste, j'ai décidé de lancer ce blog afin de tenir informé la population sur les dangers que court notre planète !

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close