Energie

Comment l’énergie renouvelable est-elle produite

Les énergies renouvelables accompagnent toujours la vie des hommes : du bois de chauffage aux moulins à vent, les énergies propres sont au centre de l’activité humaine depuis des millénaires. Plus récemment, l’utilisation de sources fossiles telles que le charbon, le gaz et le pétrole a permis le grand développement économique et technologique des siècles derniers, mais à un prix très élevé pour la planète Terre, de plus en plus polluée et aujourd’hui exposée au changement climatique. .

Cependant, les progrès scientifiques ont rendu disponible toute une série de technologies capables de fournir l’énergie nécessaire à la vie moderne sans compromettre l’écosystème. Grâce à une prise de conscience croissante de l’importance de protéger l’environnement, ces technologies se répandent désormais dans le monde entier.

Les énergies renouvelables

Les énergies renouvelables sont celles provenant de sources non sujettes à épuisement, comme le soleil, le vent ou la géothermie. Contrairement aux sources fossiles, l’exploitation par l’homme des sources renouvelables n’épuise pas les stocks disponibles et n’empêche donc pas les générations futures d’utiliser les mêmes sources.

Les sources renouvelables ont également une autre caractéristique importante : leur utilisation n’implique généralement pas l’émission de polluants, tels que les poussières fines qui forment le smog ou les agents chimiques qui provoquent les pluies acides.

Les sources renouvelables permettent également d’avoir de l’énergie sans émettre de dioxyde de carbone, le gaz considéré comme la principale cause de l’effet de serre et du changement climatique. Pour cette raison, les sources renouvelables font partie, avec l’énergie nucléaire, de la famille des énergies durables, qui sont considérées comme des sources alternatives aux énergies fossiles, à savoir le charbon, le gaz et le pétrole.

Même la biomasse (bois, broussailles, déchets de transformation végétale) est considérée comme une source renouvelable et durable, lorsqu’elle provient de zones convenablement cultivées. En effet, au cours de leur cycle de vie, les plantes absorbent du dioxyde de carbone, compensant les émissions causées par leur combustion ultérieure.

Les principales technologies

Les différentes technologies permettent à l’homme de produire de l’énergie à partir de nombreux phénomènes naturels qui se produisent chaque jour sur terre : l’arrivée des rayons solaires, le souffle du vent, le mouvement de l’eau et des vagues, l’activité géologique, la croissance des plantes. L’énergie peut être obtenue à partir de chacun de ces phénomènes, sous forme d’électricité, de mouvement ou de chaleur.

La technologie la plus importante est l’hydroélectricité : les centrales électriques situées en aval des barrages ou le long des rivières transforment le mouvement de l’eau en électricité et sont la principale source d’énergie renouvelable dans le monde. En France, environ un cinquième de toute l’électricité produite provient de centrales hydroélectriques.

Au cours des dix dernières années, cependant, la technologie qui a connu la diffusion la plus rapide est celle qui exploite le vent, capté par des pales qui tournent permettent la production d’électricité. Les parcs éoliens ont vu le jour un peu partout, sur terre et en mer, en particulier dans les régions où le vent souffle constamment.

La technologie la plus connue, cependant, est la solaire, avec des panneaux qui depuis des années ont fait leur apparition sur les toits des maisons dans toute la France. Il existe deux manières d’exploiter les rayons du soleil : sous forme de chaleur, en chauffant l’eau du système placée à l’extérieur puis en l’utilisant à l’intérieur des habitations pour les besoins domestiques. L’autre moyen, plus courant, consiste à exposer un panneau photovoltaïque à la lumière du soleil, puis à utiliser un onduleur pour transformer la lumière en électricité, à injecter dans le réseau.

La technologie la plus ancienne est certainement celle de la combustion du bois, utilisée depuis l’Antiquité pour se réchauffer. En plus du feu dans les cheminées traditionnelles et les poêles modernes, aujourd’hui, le bois et d’autres biomasses sont également utilisés pour produire de l’électricité dans les petites centrales électriques.

Parmi les autres technologies utilisées mais moins répandues est la géothermie, qui extrait la chaleur du sous-sol, en l’utilisant directement ou en la transformant en électricité. Dans ce domaine, la France est l’un des pionniers mondiaux, avec ses multiples fournisseurs d’énergie qui de plus en plus propose ce type d’énergie. C’est le cas de Mint energie et TotalEnergies.

Bonus : Si vous souhaitez souscrire un contrat d’énergie verte actuellement, ne rater l’offre de parrainage TotalEnergies. Vous bénéficierez de 20€ de réduction sur votre première facture !

Enfin, une autre famille de technologies en cours de développement mais encore peu répandue est celle qui transforme les mouvements de la mer en électricité, comme les vagues, les marées et les courants sous-marins.

Sources renouvelables et impact environnemental

Le faible impact environnemental des sources renouvelables est leur principal avantage. Leur utilisation n’implique en effet aucun type d’émission de dioxyde de carbone et d’autres agents polluants. Même dans le cas de la biomasse, l’impact sur l’atmosphère est très limité : le dioxyde de carbone émis lors de la phase de combustion est absorbé par les plantes en croissance, tandis que les quelques cendres produites peuvent être filtrées au lieu d’être rejetées dans l’air.

Les sources renouvelables, en revanche, ont un impact plus controversé sur l’environnement humain et sur l’utilisation des terres. Eoliennes, panneaux solaires photovoltaïques, panneaux photovoltaïques avec stockage, barrages, barrières marines, sont autant d’artefacts qui affectent parfois lourdement le paysage d’une région. De plus, pour la même quantité d’énergie produite, les sources renouvelables nécessitent beaucoup plus d’espace que les sources fossiles. Par exemple, pour avoir la même puissance fournie par une usine à gaz (un bâtiment) il faut couvrir une superficie de plusieurs kilomètres carrés avec des panneaux photovoltaïques.

Un autre problème de l’impact environnemental des énergies renouvelables concerne la biomasse. La culture de légumes destinés à l’approvisionnement en énergie risque de prendre de la place à la fois pour la production alimentaire et pour la végétation spontanée.

Énergies renouvelables : les avantages

Le principal avantage des sources renouvelables est leur capacité à fournir l’énergie dont nous avons besoin pour nos activités quotidiennes sans compromettre l’avenir de l’environnement dans lequel nous vivons. Les économies du monde entier sont en croissance, mais si la demande énergétique de tous les habitants de la terre est satisfaite en utilisant uniquement des sources fossiles, les générations futures se retrouveront sur une planète beaucoup moins hospitalière que celle sur laquelle nous vivons. Le choix des sources renouvelables est donc avant tout un choix responsable envers les générations futures, nos enfants et nos petits-enfants.

Montre plus

Simon

Écologiste, j'ai décidé de lancer ce blog afin de tenir informé la population sur les dangers que court notre planète !

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close