Climat

Le réchauffement climatique : analyse et apport de solutions

À mesure que le temps évolue, la terre connait un certain amenuisement. Les maux dont elle souffre ne sont plus à exposer et plus personne n’ignore la problématique du changement climatique. En effet, depuis quelques années, les fléaux ne cessent de nous alarmer : canicule en été, hiver sans neige, inondation d’un coin du globe et sécheresse de l’autre. Tout cela est dû au dérèglement des conditions météorologiques. Mais qu’est-ce que le climat ? Quelle influence exerce-t-il sur le monde ? Après un essai de réponse à ces diverses interrogations, nous proposerons des solutions pour mettre fin à la crise.

Qu’est-ce que le climat ?

Il se définit comme l’ensemble des circonstances atmosphériques et du temps météorologique moyen que présente un lieu ou une région du globe. On peut en distinguer plusieurs types.

Les types de climats

Nous en citerons quelques-uns repartis selon les régions :

  • Le climat montagnard : il se rencontre dans les hautes montagnes.
  • Le climat équatorial : il se retrouve dans les zones intertropicales proches de l’équateur.
  • Le climat tropical : il se situe à l’intervalle des tropiques.
  • Le climat désertique : il se localise dans les déserts et varie suivant le lieu (froid ou chaud).
  • Le climat polaire : il caractérise les régions arctiques et antarctiques.

Différence entre météorologie et climatologie

La météorologie se définit comme la science qui étudie l’atmosphère.

  • Elle analyse les phénomènes atmosphériques en vue de la prévision des saisons.
  • Elle s’intéresse aux événements interactifs avec les milieux connexes : biosphère, espace, surfaces continentales, etc.
  • Elle vérifie toutes les échelles du temps.

La climatologie par contre prend en compte les effets qui déterminent l’état moyen de l’atmosphère.

  • Elle explique la répartition des climats.
  • Elle traite les processus physiques extérieurs : fleuves, glaciers, réserves d’eau profonde.
  • Elle ne s’intéresse pas aux détails des milieux connexes.

Qu’est-ce qui influence le climat ?

Le système climatique fonctionne grâce à l’énergie reçue de la terre. Il subit de fréquents changements dus à certains phénomènes et aux variations naturelles.

Les phénomènes terrestres

Les différents climats repartis dans le monde résultent de l’association de certains éléments à savoir :

  • La répartition sur le globe des faisceaux lumineux du soleil
  • La méthode de sa redistribution par l’atmosphère et l’océan
  • L’intensité de l’absorption du rayonnement infrarouge émis par la terre

Les variations naturelles :

À part l’inconstance de l’énergie issue du soleil, trois autres paramètres participent à l’influence du climat. Il s’agit de :

  • L’inclinaison de l’axe de rotation du globe sur son orbite,
  • L’altération de l’excentricité de sa trajectoire,
  • La précession des équinoxes (moments de l’année où le soleil coupe l’équateur céleste)

 

Qu’est-ce que le réchauffement climatique ?

L’ensemble des différentes variations ci-dessus abordées apparaissent comme l’une des raisons de la température terrestre élevée.

Les causes du phénomène :

La responsabilité de l’état actuel du système climatique se situe à divers niveaux :

  • La pollution de l’air provoquée par les activités humaines,
  • L’émission de gaz à effet de serre par les usines,
  • La déforestation qui entraine une augmentation du CO2

Les risques et les conséquences

Les conséquences déjà remarquées de nos jours ne cesseront de s’accroitre. Il s’agit de :

  • La perturbation du cycle de l’eau,
  • L’augmentation de la fréquence des catastrophes naturelles (inondations, sécheresses, tempêtes, etc.),
  • L’immersion de certains espaces côtiers due à la hausse du niveau des mers,
  • L’extension des maladies infectieuses, dont le paludisme
  • La disparition de certaines espèces animales et végétales

Comment sauver le climat ?

Face aux catastrophes et à l’urgence du moment, plusieurs solutions restent envisageables.

L’apport de la science

Grâce aux nombreux progrès scientifiques de ces dernières années, la technologie reste un grand espoir. Elle propose notamment l’utilisation des énergies renouvelables :

  • L’énergie solaire : elle consiste à capter et à transformer la chaleur du soleil à l’aide d’un panneau.
  • L’énergie éolienne : elle préconise l’usage du vent.
  • L’énergie hydraulique : dans ce cas, on peut récupérer la force des courants d’eau pour produire de l’électricité.

Les solutions internationales

Les États ne restent pas en marge des phénomènes climatiques. À l’échelle mondiale, des rencontres s’organisent pour trouver des alternatives au fléau. À cet effet, l’Organisation des Nations Unies programme chaque année des conférences des parties (COP). Lors de la dernière édition (la 23e) qui a eu lieu à Bonn (Allemagne) en novembre 2017, il est retenu d’éliminer progressivement l’usage de charbon dans les usines.

La stabilité du climat favorise une bonne condition de vie. Cependant, sa dégradation entraine de grands dangers pour les hommes. Pour sortir de cette crise, les solutions techniques ne suffiront pas. Nous devons aussi adopter des comportements rationnels et économes à la manière de nos grands-parents.

Montre plus

Simon

Écologiste, j'ai décidé de lancer ce blog afin de tenir informé la population sur les dangers que court notre planète !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close