Energie

Comment transformer l’eau de pluie en électricité ?

Avec le vent, le soleil, les courants marins ou fluviaux, l’eau de la pluie constitue un énorme potentiel énergétique encore mal exploité. Il suffit en effet de lever les yeux au ciel un jour de forte pluie pour s’en rendre compte. S’il est vrai qu’il existe aujourd’hui plusieurs sources naturelles susceptibles de compenser le manque d’électricité dans certaines régions du monde, il faut pourtant dire qu’il est capital de savoir les exploiter pour en tirer le meilleur. Nous vous proposons de découvrir ici comment utiliser l’eau de la pluie pour produire de l’énergie renouvelable.

Transformer l’eau de la pluie en électricité : d’où est partie cette idée ?

L’idée de l’utilisation de la force motrice de l’eau remonte à l’Antiquité avec les premières roues à augets et à palettes. Il n’existe aucune information sur l’origine de ces roues hydrauliques. On sait néanmoins que l’énergie des chutes d’eau était primitivement exploitée en Asie et en Égypte. Sinon qu’il n’existe aucune trace de cette exploitation pendant la préhistoire. En effet, ce n’est qu’au 19e siècle que l’ingénieur français Benoît Fourneyron trouva l’idée ingénieuse d’inventer la première turbine hydraulique. Dès lors, d’autres savants ont apporté leurs différentes contributions qui ont conduit à la production industrielle de l’électricité à partir de l’énergie mécanique. C’est ainsi que l’hydroélectricité a pris une grande dimension et s’est imposée avec le temps comme étant la seule énergie renouvelable exploitée à grande échelle.

Si l’hydroélectricité est largement plébiscitée aujourd’hui, c’est parce qu’elle permet de contourner les limites des autres sources d’énergie. Soumise à l’attraction de la terre, les nuages cherchent à descendre vers le plus bas niveau. Cette masse d’eau constitue en effet une importante source d’énergie dont seulement une petite partie est transformée en énergie mécanique grâce à l’action des moteurs hydrauliques. C’est ce qu’illustrent les premières roues hydrauliques, ancêtres des turbines modernes. Malgré ses limites, cette solution constituait un moyen efficace pour réduire les pertes d’eau.

Existe-t-il des solutions pour transformer l’eau de pluie en une source d’énergie ?

Pour faire face aux problèmes de manque d’électricité dans certaines régions du monde, les hommes se tournent de plus en plus vers l’hydroélectricité. Cependant, il faut reconnaitre que des efforts restent à faire. Beaucoup sont encore ignorants en ce qui concerne l’eau de la pluie. Mais, dans les pays où cette ressource naturelle est appréciée à sa juste valeur, on note des progrès considérables. C’est le cas par exemple de l’Azerbaïdjan où une jeune élève de troisième a récemment donné raison à son père en inventant un dispositif ingénieux permettant de produire l’électricité à partir de l’eau de la pluie. Pour son géniteur, s’il est possible de générer de l’énergie électrique grâce à la force du vent, on le peut aussi à partir de la force motrice de l’eau. C’est sur la base de cette hypothèse que Reyhan Jamalova a mené des recherches qui ont abouti à la mise au point à ce prototype de 9 mètres de haut, désormais connu sous le nom de Rainergy.

 

Qu’est-ce que le Rainergy ?

Le Rainergy

Rainergy est un appareil simple et facile à concevoir. Il permet en effet d’alimenter 22 ampoules pendant environ 1 min en utilisant 7 litres d’eau de pluie. Ne vous y trompez donc pas. L’eau de pluie ne saurait remplacer un barrage hydroélectrique. Néanmoins, cette invention pourrait s’avérer très utile dans les années à venir pour améliorer la vie des personnes vivant dans des régions isolées. S’ils ne peuvent pas tous accéder aux différentes solutions proposées par les organisations chargées de la distribution de l’énergie électrique, ils peuvent opter pour cet appareil pour éclairer leur demeure. Pour ce faire, il leur faudra prendre les mesures qui s’imposent : se doter d’un Rainergy, savoir stocker l’eau de la pluie et en faire une source d’électricité.

Le Rainergy se compose de quatre parties essentielles, à savoir :
  • un collecteur permettant de capter l’eau lors d’une pluie soudaine et abondante ;
  • un réservoir permet de stocker l’eau ;
  • un générateur permettant de générer l’électricité à partir de l’eau de pluie qui s’écoule à grande vitesse ;
  • une batterie qui permet de délivrer de l’électricité par temps sec et de pallier ainsi à l’intermittence des épisodes pluvieux.

Après plusieurs tests, il est à noter que cette invention présente un très bon bilan environnemental. En tenant compte de sa fabrication, le dispositif ne libère que 10 g de CO2/kWh.

Comment produire de l’électricité à partir de l’eau de pluie ?

Aujourd’hui, il est de plus en plus courant que les gens collectent l’eau de pluie qui s’est abattue sur leur toiture via un petit canal prévu à cet effet. Conscients de l’utilité de cette eau, ils l’orientent ensuite vers une citerne de stockage, à l’image de celles disponibles sur Multitanks, grâce à un tuyau en PVC. En conservant l’eau de la pluie, vous trouvez ainsi un moyen efficace pour faire face aux coupures régulières d’alimentation eau. En dehors de cette exploitation, vous pouvez également utiliser cette eau pour produire de l’électricité grâce à un dispositif comme le Rainergy.

De la toiture au sol, le débit de l’eau de pluie peut être très important lors d’un orage. La force de cette chute d’eau constitue en effet une source potentielle d’énergie à ne pas négliger. L’énergie peut être stockée dans des accumulateurs. En fonction de vos besoins, vous pouvez utiliser l’énergie mécanique en excès pour diriger l’eau vers une citerne en hauteur et vous en servir plus tard pour alimenter votre turbine. Cette dernière constitue dans certains cas une solution efficace pour protéger votre citerne de l’érosion.

Transformation de l’eau de pluie en électricité : quelles sont les avancées ?

Avec le Rainergy, le quotidien des personnes habitant les localités éloignées change de plus en plus. S’il faut féliciter cette jeune Azérie pour son idée de génie, il faut pourtant reconnaitre qu’elle n’est pas la première personne à produire de l’électricité grâce à l’eau de pluie. En 2014 déjà, des étudiants mexicains avaient lancé un programme dénommé « Rain Wild ». À l’instar du Rainergy, ce dispositif vise également à recueillir l’eau de pluie et à la transformer en électricité. Avec cette invention, le quotidien des foyers moins aisés au Mexique pourrait changer à tout jamais.

Le dispositif a été développé par un groupe d’apprentis ingénieurs à l’université technologique du Mexique. Son mode de fonctionnement se base en effet sur un système hydraulique. C’est un peu une sorte de reproduction de ce qui se passe dans les barrages de grande taille. La différence est que Rain Wild utilise l’eau de pluie pour faire tourner une microturbine installée dans un boîtier cylindrique qui lui permet d’assumer pleinement sa mission. L’énergie produite est ensuite utilisée pour recharger les batteries de 12 Volts maxi. Une fois rechargées, ces dernières servent à alimenter l’éclairage et les autres appareils électroménagers. Rappelons que le dispositif possède également un système de filtre qui permet de purifier l’eau recueillie afin de garantir sa qualité.

Rain Wild a été testé avec succès dans certaines régions du Mexique. Cependant, des efforts restent à faire et les concepteurs de ce dispositif en sont très bien conscients. Ils travaillent d’ailleurs de manière à produire suffisamment d’électricité pour combler les attentes de la population. Mais, depuis un bon moment, ces étudiants n’ont plus fait de communication autour du sujet. Comme c’est souvent le cas lorsqu’il s’agit de projets relatifs à la production d’électricité à petite échelle, on peut entrevoir qu’ils éprouvent des difficultés à mobiliser des investisseurs pour aller au bout de leurs idées.

En résumé, il est possible de produire de l’électricité à partir de l’eau de pluie. Il suffit d’avoir le matériel nécessaire et de suivre la procédure de transformation et le tour est joué.

Montre plus

Simon

Écologiste, j'ai décidé de lancer ce blog afin de tenir informé la population sur les dangers que court notre planète !

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close