EnvironnementNature

4 astuces pour cuisiner plus écolo !

Saviez-vous que l’agriculture représente une part conséquente de la pollution de l’air ? Entre les engrais utilisés, les pesticides, les excréments des animaux ou encore les rots des vaches qui produisent une grande quantité de méthane… L’agriculture est bel et bien un secteur qui participe activement à la pollution de notre planète. Aussi, s’intéresser aux produits que l’on consomme aura une conséquence sur notre impact environnemental, sans compter les avantages d’une bonne alimentation pour la santé !

Par ailleurs, cuisiner écolo et sain peut tout à fait prendre en considération l’aspect « plaisir » de la nourriture, en laissant la possibilité de concocter des repas tout à fait gourmands. Bref, manger écolo, c’est aussi manger sain et gourmand ! Mais comment s’y prendre pour modifier ses habitudes alimentaires et tendre vers plus de respect pour la planète ? Voici 5 astuces qui vous aideront dans cette optique sans vous bousculer pour autant

Manger local

Le transport des aliments d’un endroit de la terre à un autre induit une empreinte carbone très importante en raison de l’essence utilisée pour le rapatriement, que ce soit en avion, en train ou encore en camion. Il est donc bien plus préférable d’acheter des produits locaux, c’est à dire qui ont été produits à proximité de son lieu de vie. Cela veut également dire manger des produits de saison qui n’auront pas été transportés depuis l’autre bout de la planète pour arriver dans votre cadis.

Pour y parvenir, n’hésitez pas à vous rendre au marché ou dans certains magasins biologiques, vous pourrez trouver nombre de produits issus de petits producteurs de votre région. Par ailleurs, cette nouvelle façon de consommer vous permettra de découvrir de nouveaux aliments que vous n’aviez pas l’habitude d’acheter auparavant. C’est par exemple le cas en hiver, une saison qui offre une variété beaucoup plus restreinte en termes de fruits et légumes, mais qui permet de s’essayer à des aliments moins communs comme les topinambours, les cardons, les salsifis, les panais…

Manger naturel

Parmi les aliments industriels les plus néfastes pour la planète, on compte par exemple le chocolat !

Les produits industriels regorgent généralement d’éléments qui s’avèrent extrêmement polluants tels que l’huile de palme, les additifs ou le sucre raffiné. Des éléments qui sont d’ailleurs également très mauvais pour la santé. Parmi les aliments industriels les plus néfastes pour la planète, on compte par exemple le chocolat qui nécessite une énorme quantité d’eau et qui participe à la déforestation en Amazonie, ou encore le sucre qui est la plantation détruisant le plus la biodiversité au niveau mondial. Ainsi,favorisez plutôt les aliments naturels, c’est-à-dire non transformés, qui sont souvent beaucoup moins polluants. Par ailleurs, les aliments naturels ont bien souvent un packaging beaucoup moins « riche », notamment dans les grandes surfaces bio où vous pouvez désormais acheter de nombreux aliments en vrac, ce qui permet de réduire considérablement ses déchets.

Manger moins de viande

La consommation de viande en France est deux fois plus élevée que la moyenne mondiale !

C’est maintenant chose bien connue, la production de viande est extrêmement polluante étant donné que le bétail nécessite des ressources considérables en nourriture, en énergie… sans compter les grosses quantités de méthane émises par les ruminants lorsqu’ils rotent. Or, la consommation de viande en France est particulièrement élevée (plus de 80kg de viande consommée par an par français), en étant deux fois plus importante que la moyenne mondiale. Il semble donc important de réduire sa consommation de viande à compter d’aujourd’hui. Vous pouvez par exemple décider d’en manger seulement une à deux fois par semaine si vous avez l’habitude d’en consommer en grandes quantités. Favorisez également certaines viandes comme le porc ou le poulet plutôt que le bœuf qui est environ cinq fois plus polluant que les autres viandes. N’hésitez pas non plus à vous essayer aux substituts végétariens comme les galettes de soja, le tofu, les protéines de soja… Ces aliments pourront remplacer une partie de la viande que vous mangez d’habitude étant donné que leur texture s’en rapproche. Ce sera également l’occasion de découvrir de nouvelles saveurs qui pourraient vous plaire !

Manger sans gaspiller

Il est important de savoir que près de 40 % de la nourriture qui est produite sur terre est jetée !

Un chiffre énorme qui tire bien évidemment la sonnette d’alarme quant à l’importance de faire attention au gaspillage alimentaire dans son foyer. En effet, ce ne sont pas uniquement les supermarchés qui jettent des aliments, mais aussi les particuliers, ces derniers gaspilleraient même davantage que les grandes surfaces ! Aussi, n’achetez pas plus que ce que vous comptez cuisiner et manger, quitte à retourner faire vos courses une deuxième ou une troisième fois dans la semaine. Prenez aussi l’habitude d’utiliser certaines parties des aliments que vous avez l’habitude de jeter, comme par les exemples les fanes de carottes qui peuvent s’intégrer à une soupe ou encore les os de viandes qui peuvent être mijotés en bouillon. Une autre solution si vous avez un jardin est de jeter tous vos déchets naturels dans un compost plutôt que de remplir inutilement vos poubelles.

En conclusion…

À travers ces 5 petites astuces, il est facile de modifier ses habitudes de consommation dans le but d’alléger son empreinte écologique, d’autant que ces conseils sont simples à mettre en place et ne vous demanderont que peu d’adaptation. L’essentiel est de petit à petit prendre de nouveaux gestes qui seront bons pour la planète, mais aussi pour vous et votre famille. Notez aussi que les astuces indiquées dans cet article ne vous demanderont pas de dépenser davantage d’argent, au contraire, les produits naturels et locaux sont souvent moins chers, car ils nécessitent moins d’intermédiaires. Seuls les produits biologiques sont plus onéreux, quoique certains fruits et légumes de saison peuvent s’avérer plus économiques en bios qu’en grande surface ! Bref, à vous de prendre conscience de vos habitudes de consommation et à faire les ajustements nécessaires selon vos possibilités, mais une chose est sûre : vous pouvez dès à présent changer au moins une de vos habitudes sans que cela ne vous pèse. Alors, pourquoi ne pas commencer dès à présent ? 🙂

Source : extracteursdejus.net

Montre plus

Simon

Écologiste, j'ai décidé de lancer ce blog afin de tenir informé la population sur les dangers que court notre planète !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close