Energie

Énergie propre : Atouts, différents types et coût d’une pompe à chaleur

Encore appelée énergie verte, l’énergie propre est en réalité une source d’énergie primaire qui produit une faible quantité de polluant quand elle est transformée en énergie finale. Ainsi, il existe un système de chauffage disponible sur le marché et dont beaucoup ignorent l’importance : la pompe à chaleur. Alors, quels sont ses avantages ? Et quels sont les différents types de pompe à chaleur qui existent ? Focus!

Gérer l’humidité chez soi

Dans toute maison, il est vraiment nécessaire d’être dans de véritables conforts afin de se détendre. Dès lors, l’humidité est en réalité un élément auquel il faut prêter une attention particulière. En effet, l’humidité relative à l’intérieur se situe entre 30 et 50 %. À cet effet, installer une pompe à chaleur chez soi s’avère être le meilleur moyen pour gérer les niveaux d’humidité à l’intérieur d’une chambre. Pour favoriser l’efficacité du CVC et augmenter le confort de l’intérieur, il faut donc éviter une forte humidité en été et un air sec en hiver. Cela est possible grâce à la pompe à chaleur.

 Cependant, les meilleures pompes à chaleur permettent de bien gérer l’humidité en fonction de la santé de chacun. En réalité, certaines personnes sont naturellement sensibles au froid, mais avec une bonne régulation du froid grâce à la pompe à chaleur, le problème ne se pose plus.

Économiser avec la technique de décompression à vitesse variable

Le compresseur à vitesse variable est en effet l’élément qui amène une pompe à chaleur à ajuster en toute permanence sa puissance en fonction des différents besoins de charge. Dès lors, les pompes à chaleur sont capables d’effectuer des réglages sans pour autant gaspiller de l’énergie. Ainsi, cette technologie récréative gère convenablement la consommation d’énergie. De ce fait, la pompe à chaleur ne fournit que l’énergie nécessaire pour la climatisation des différentes pièces.

Économiser sur les coûts de chauffage

L’installation d’une pompe à chaleur chez soi permet d’économiser sur les coûts de chauffage. Le chauffage et la climatisation représentent en réalité 50 % de la facture énergétique mensuelle. Mais avec une thermopompe, on peut facilement réduire les coûts de chauffage jusqu’à un seuil de 50 %. Justement, des études de l’industrie montrent qu’une pompe à chaleur est capable d’économiser jusqu’à 30 % sur les différents coûts énergétiques d’une famille composée de quatre personnes. Ainsi, les pompes à chaleur constituent une véritable source d’économie sur les coûts de chauffage. Il faut donc en profiter !

Économiser sur les coûts de refroidissement

Hormis l’économie sur les coûts de chauffage, il est possible de faire de même avec les coûts de refroidissement, ceci grâce à la pompe à chaleur. Cependant, le SEER (Seasonal Energy Efficiency Radio) constitue la puissance maximale de la pompe à chaleur en période de refroidissement. Ainsi, plus le SEER est élevé plus l’unité devient économe en énergie. Désormais on peut donc simplifier l’efficacité énergétique, quelle que soit la saison.

Respecter l’environnement

Respecter la nature est en effet un principe qu’on est tous appelé à respecter. C’est justement pourquoi la pompe à chaleur se doit de la respecter afin de garantir à ses utilisateurs une bonne santé. Celle-ci ne dégage pas de gaz ou fumées susceptibles de polluer l’environnement. Et c’est ainsi qu’elle préserve l’équilibre de la nature.

Refroidissement et chauffage dans une seule unité compacte

Tout comme les climatiseurs, les pompes à chaleur ont bien la capacité de rafraîchir une maison en période d’été. Mais contrairement aux climatiseurs, celles-ci ont également le pouvoir de chauffer une maison en plein hiver. Pour ce faire, la pompe à chaleur va grâce à sa vanne d’inversion changer la direction du flux de réfrigérant. Par ailleurs, les pompes à chaleur extraient la chaleur de l’air extérieur et le déplacent à l’intérieur en période d’hiver. Ces deux unités sont en réalité très adéquates pour les maisons ayant un espace limité. 

Les types de pompe à chaleur

Quand on parle de pompe à chaleur, il ne faut pas nier qu’il existe en réalité toute une gamme différente les unes des autres.

Les pompes à chaleur de type thermopompe

Dans le monde en général, la chaleur est normalement transférée d’un endroit chaud à un autre endroit froid. Cependant, la pompe à chaleur de type thermopompe est l’appareil grâce auquel on peut transférer de chaleur d’une température plus basse à une température plus élevée. Ces pompes à chaleur nécessitent cependant l’utilisation d’électricité avant de réaliser cet inverse de transfert entre le froid et le chaud. Par ailleurs, les différentes thermopompes sont éligibles au programme d’incitation à la chaleur renouvelable initié par le gouvernement. Ceci signifie que l’installation de celle-ci pourrait faire gagner de l’argent grâce à l’énergie utilisée par la pompe.

Pompes à chaleur à air

Voici un autre type de pompe à chaleur qu’on peut facilement installer chez soi. Lorsqu’on vit dans une maison où le climat est tempéré, l’installation d’une pompe à chaleur à air peut dès lors se révéler d’une très grande utilité. En effet, l’unité de la pompe est installée sur le côté du bâtiment. Celle-ci se charge d’aspirer l’air de l’extérieur et de transférer la chaleur au moyen de la compression  de deux serpentins composés de tubes de cuivre. Aussi, lorsque le chauffage devient nécessaire, le réfrigérant liquide se charge d’extraire la chaleur de l’air.

La pompe à chaleur à air est donc beaucoup plus efficace, car elle permet de faire des économies assez significatives sur les différentes factures d’énergie.

Pompes à chaleur géothermiques

L’extérieur n’est en réalité pas le seul endroit où on peut puiser une importante chaleur afin de garder au chaud une maison. L’énergie stockée dans l’eau ou le sol peut être utilisée pour faire fonctionner les pompes à chaleur géothermiques. Ainsi, les pompes à chaleur géothermique ont des rendements beaucoup plus élevés que les pompes à chaleur à air. Cela est dû au fait que la température présente dans le sol est pour la plupart du temps constante.

Cependant, il existe diverses pompes à chaleur géothermiques à savoir : la pompe à chaleur verticale qui descend à plusieurs mètres dans le sol via un forage, la pompe à chaleur horizontale qui est disposée sous la surface d’un jardin, et le type de pompe à chaleur qui utilise une source d’eau localisée.

Mais avant l’installation de la pompe à chaleur géothermique, il est nécessaire de poser la tuyauterie, ce qui peut s’avérer cher.

Pompes à chaleur hybrides

Tout réseau hybride est essentiellement basé sur une pompe à chaleur appuyée d’une autre source d’énergie. C’est généralement le cas de la chaudière à gaz. Ensemble, ces deux sources d’énergie fournissent une source de chaleur plus constante. Par ailleurs, une configuration hybride consiste à avoir tout un mélange de pompes à chaleur aérothermique et géothermique. Celles-ci fonctionnent dès lors avec un grand rendement à divers moments de la journée ou encore au long de toute une année. Alors, lorsque l’air devient plus froid à l’extérieur, l’énergie de la pompe à chaleur se mettra au service de cause commune.

Pompes à chaleur mini-split sans conduit


Les pompes à chaleur mini-split sans conduit sont en effet des unités individuelles qui peuvent être placées au mur. Elles sont connues pour leur plus grande efficacité énergétique. Généralement utilisées pour des chambres particulières, elles n’ont pas besoin de conduits pour transmettre la chaleur dans les pièces. Convenant à tout type de maison, les pompes à chaleur mini-split sans conduit fonctionnent un peu comme les pompes à chaleur à air. Toutefois, cette ressemblance est à petite échelle.

Pompes à chaleur à absorption

Les pompes à chaleur à absorption sont généralement alimentées par une autre source de chaleur à l’instar de l’eau réchauffée à l’énergie géothermique ou solaire. Encore appelées pompes à chaleur au gaz, celles-ci sont surtout utilisées dans des processus industriels, mais également dans les logements climatisés. En effet, elles sont composées d’un compresseur thermochimique sur un mélange ammoniac-eau. Ainsi, elles répondent aux besoins thermiques à savoir : le chauffage et l’élaboration de l’eau chaude sanitaire. Par ailleurs, les pompes à chaleur à absorption permettent d’avoir un rafraîchissement en temps voulu.

Coût d’une pompe à chaleur

Le coût d’une pompe à chaleur n’est en réalité pas standard. En effet, il varie en fonction de la maison et du type d’équipement choisi.

À titre illustratif, pour une habitation de 100 m², le coût d’une pompe à chaleur se situera entre 5000 et 15 000 euros et ceci en fonction de la pompe choisie. Par ailleurs, le prix varie également en fonction des marques à savoir :

  • les pompes à chaleur Bosch ;
  • les pompes à chaleur Atlantic ;
  • les pompes à chaleur Hitachi ;
  • les pompes à chaleur Daikin ;
  • les pompes à chaleur Frisquet.

Outre le prix à l’achat, les frais d’entretien et d’installation sont également à prendre en compte dans l’élaboration du budget. Avant donc de prendre une pompe à chaleur, il faut au préalable considérer la marque, le type de pompe à chaleur et par la suite prévoir des frais supplémentaires pour l’intervention d’un professionnel.

Voilà donc l’essentiel à savoir sur cette source d’énergie bien avantageuse qu’est la pompe à chaleur.

Montre plus

Simon

Écologiste, j'ai décidé de lancer ce blog afin de tenir informé la population sur les dangers que court notre planète !

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close